Votre mot de passe vous sera envoyé.

Trente ans de télé, dont dix à la tête de Salut les Terriens !, sept livres au compteur, beaucoup de hauts, un peu de bas. Et la hantise de devenir le prochain Michel Drucker ? Alors que les soixante-dix bougies approchent, Thierry Ardisson se déshabille pour Playboy.

“MA VRAIE ÉDUCATION SEXUELLE, JE L’AI FAITE DANS LES CHIOTTES DE LA GARE ROUTIÈRE D’ALBERTVILLE.”

> Voir l’article complet

Scroll Up