Votre mot de passe vous sera envoyé.

Un site de rencontres, des lunettes, des vélos, des succès, des échecs, la drague, Don Quichotte, une grosse dépression… A 54 ans, Marc Simoncini a pris le temps de souffler pour recevoir Playboy à qui il avait envie de dire des choses. Beaucoup de choses.

“Je ne suis pas un séducteur, je ne suis pas un coureur, même si j’aurais bien aimé.”

> Voir l’article complet

Scroll Up